Librairie Internationale V.O.

MARTIN EDEN (PENGUIN MODERN CLASSICS)
14 mai 2020

« Magnifique roman littéraire et sociologique, Martin Eden est au cœur de cette société du début du XXe siècle.
Une ascension sociale compliquée qui l’amène à la gloire par la création, gloire qui ne se traduira pas par le bonheur escompté. Ce livre (un siècle plus tard) demeure plus que jamais d’actualité. » - Marie-Pierre

Contes d'un buveur de bière

Deulin, Charles

Éditions des Régionalismes

11,00
24 avril 2020

« Une plongée dans la sagesse des anciens de notre région : les gens d’alors étaient déjà comme ceux d’aujourd’hui, qui rient de tout et ne croient plus à rien. "Le curé de Bernissart qui était un homme d’esprit réveilla l’assistance en chantant 'El pantalon troé'"... J’en connais plus d’un qui n’a su, sa vie durant, que répéter les idées d’autrui. Bon, ben y a de quoi busiller, non ? A la bonne votte...chacun i chosi s’bière ! » - Marie

DIE WAND

Marlen Haushofer

KOCH, NEFF & VOLCKMAR GmbH

24 avril 2020

« Bien avant qu'il devienne un livre culte, Die Wand (Ullstein Verlag) // Le Mur invisible (Actes Sud), de Marlen Haushofer, était déjà pour moi un "incontournable". À la suite d'une mystérieuse catastrophe, une femme se retrouve seule dans un chalet de montagne, coupée du reste du monde par un mur invisible au-delà duquel tout s'est figé. Elle organise sa survie avec pour seuls compagnons un chien, un chat et une vache et, pour ne pas sombrer, elle écrit un journal. Un livre à la fois terrible et doux.» - Anne

PRIDE AND PREJUDICE

Jane Austen

Penguin

9,90
24 avril 2020

« Un Héritage refusé aux cinq filles de la famille Bennet. L’Hymen, seule issue possible pour elles et obsession de leur mère. Hautain, l’ombrageux M Darcy. L’Humour, marquant les réparties de l’héroïne Elisabeth. L’Histoire, au travers d’un reflet de la gentry au début du XIXe siècle.
J’apprécie dans cette œuvre la satire de la gentry anglaise et le témoignage sur la situation des femmes au début du XIXe siècle. Je suis séduite par la vivacité du style, l’humour décalé et l’ironie du ton. Enfin, j’aime la confrontation de deux orgueilleux, Elisabeth et Darcy. » - Catherine

EL LLANO EN LLAMAS

Rulfo Juan

Catedra

9,50
24 avril 2020

« Auteur d’un roman phare de la littérature mexicaine (Pedro Páramo, 1955) qui explore le pouvoir destructeur de l’homme sur les formes de vie du monde paysan, Juan Rulfo dans son recueil de nouvelles El llano en llamas (1953) traverse des destins singuliers qui dépendent du travail de la terre et qui ont été oubliés par la Révolution Mexicaine. Dans l’univers agraire jaliciense, le peuple "d’en bas", amputé par l’infernale bureaucratie, se débat avec la faim, les caprices du ciel et toutes les violences entretenues par des traditions inégalitaires et fabriquées par des lois qui le maintiennent dans la détresse et la cruauté de l’existence. Seule la justice poétique de Rulfo lui rend sa part d’humanité. » - Cathy