En attendant Godot

En attendant Godot

Samuel Beckett

Les Éditions de Minuit

  • 14 mai 2020

    « Peut être n'est-ce pas pas le choix le plus rassurant pour les plus sensibles et pas le meilleur choix en ce moment, quoique... au contraire pour ceux en tous cas qui "assument" ou pensent assumer. J'ai vu la pièce il y a très longtemps, emmenée par des amis. Je ne connaissais ni l’œuvre ni l'auteur et cela a été pour moi une révélation. Cette capacité à "tout" résumer avec un minimum de mots et de situations... Une force inouïe. Je ne l'ai jamais plus lâché. J'ai lu toutes ses biographies (même s'il avait tenté d'en décourager les auteurs), pas tous les bouquins mais le plus possible, certains étant vraiment très difficiles d'accès. Mais Fin de partie et La dernière bande sont, comme Godot, d'une efficacité redoutable.
    Je citerai pour finir Stéphane Auvray-Nauroy, qui a adapté La voix de Samuel Becket, de Dider Anzieu : "Beckett a capté ce bruissement, enregistré ces cris, ces coups, ces à-coups ; il a plaidé pour l'obstination de respirer, support de la constance à dire." » - Nicole