Matatoune V.

https://vagabondageautourdesoi.com/

Pourquoi ce titre « vagabonderautourdesoi »? Qu’on parte à l’autre bout du monde, au bout de notre rue, qu’on se concentre sur la lecture d’une phrase, à la vue d’un tableau, à l’écoute d’une musique, à la vue d’un film, d’une pièce de théâtre, etc. j’ apprends chaque jour un peu sur le monde et sur moi ! (…)

Conseillé par
21 mai 2024

Comme d’habitude, Olivier Adam s’inspire d’un artiste pour lui dédier ce roman choral, présenté sous forme d’une enquête parfaitement réussie. L’épigraphe est un hommage à l’artiste Jean-Louis Murat, trop rapidement disparu. Dans un petit village, près du lac d’Annecy, Olivier Adam y implante son nouveau roman dont le titre peut surprendre : « Il ne se passe jamais rien ici. »
Chronique entière et illustrée ici
https://vagabondageautourdesoi.com/2024/05/21/olivier-adam-il-ne-se-passe/

Conseillé par
20 mai 2024

« Pour ce qui est d’habiter nos corps, nous sommes des menteuses de mères en filles. » Cette citation pourrait être le refrain publicitaire de ce récit de Nadia Daam. C’est drôle, enlevé et puis ça fait vraiment du bien de découvrir que nous ne sommes pas les seules à jouer les Wonder Woman, sans avoir de talent !
Chronique illustrée ici
https://vagabondageautourdesoi.com/2024/05/05/nadia-daam-la-gosse/

La Rime féminine

Elise Rajchenbach

Calype

Conseillé par
14 mai 2024

Louise Labé, lyonnaise, est surnommée La Belle Cordiere avec un seul livre de 24 sonnets publié en 1555 sous le titre des Œuvres. Son écriture nous est parvenue libre, célébrant l’amour et le plaisir. Élise Rajchenbach nous la présente dans sa réalité avec ce court essai historique qui rassemble ses recherches mais aussi la synthèse de toutes les études sérieuses.
Chronique entière et illustrée ici
https://vagabondageautourdesoi.com/2024/05/09/elise-rajchenbach-louise-labe/

Conseillé par
13 mai 2024

Philippe Collin prend à bras-le-corps la vie de Franck Meier pour nous la proposer à sa lumière. Et, cette vie, exceptionnelle, devient savoureuse tant l’historien journaliste aime recréer, en sept parties, l’ambiance de l’époque de l’entre-deux-guerres jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale. Le bar élégant du Ritz évolue sous nos yeux avec ses privilégiés, artistes, banquiers ou autres, qui côtoient les officiers nazis.
Chronique entière et illustrée ici
https://vagabondageautourdesoi.com/2024/05/12/philippe-collin-le-barman/

Conseillé par
10 mai 2024

Ce court roman est prétexte à Erri de Luca pour partager ses réflexions, continuer à travailler sa dextérité littéraire comme le vieil horloger travaille sa dextérité manuelle avec son jeu de Mikado. Leurs échanges permettent des remarques, souvent d’une poésie étonnante,  d’un humaniste sans conteste. Car pour l’écrivain, au jeu de Mikado, « Prendre le bâton noir sans déplacer (ou gêner) les autres » est un de ses principes de vie primordiaux, toujours présent au fil de ses écrits.« 
Chronique entière et illustrée ici
https://vagabondageautourdesoi.com/2024/05/09/erri-de-luca-les-regles/