Laure M.

par (Libraire)
4 novembre 2021

Une jolie et singuliere histoire

Une singulière histoire sur les liens sororaux. La narratrice et sa sœur partent quelques jours dans un hôtel au cœur de la montagne. Elles ont quelque chose à réparer, leur relation s'étant étiolée. Et au sein de ce lieu reculé et enneigé, la narratrice se livre à l'introspection, découvre des désirs jusque-là insoupçonnés.
Un court roman touchant, agréable à lire.

par (Libraire)
4 novembre 2021

Détonnant !

En voilà un texte original ! En lice pour le Goncourt de 1967, ce roman, remis en lumière par les éditions du Chemin de fer, met en scène une jeune femme qui veut atteindre une liberté absolue. Elle quitte tout et s’en va toucher un idéal tantôt avec candeur, tantôt avec pugnacité. Elle nous le raconte au sein d’un long monologue privé de points. Cela est nullement décourageant ! Au contraire, on est saisi par la langue et par ce qu'elle délie. Très chouette !

par (Libraire)
4 novembre 2021

Savoureux !

Un roman savoureux, à la fois drôle, rafraichissant et subtil !
À l’instar de son précédent titre, l’auteure manie avec délice l’art du dialogue, alors vif et recherché, nourri de réflexions sur l’amour, le couple et la perte.
Le roman s'ouvre sur une séparation. Jonathan annonce brutalement sa volonté de quitter sa fiancée Nicola. Ébahie par la nouvelle, celle-ci doit faire face à la rupture et ses conséquences... une histoire universelle traitée avec un esprit raffiné et original !

La Boucherie littéraire

par (Libraire)
24 septembre 2021

A découvrir !

Juste un extrait pour dévoiler la beauté de ce recueil engagé :

" Une femme danse / une femme danse une minute par jour / Des femmes dansent sur la place / des femmes danse à ta place / En face de la violence / les femmes dansent / le courage dans le corps / les femmes dansent ainsi la vie / Des femmes dansent sur la place / des femmes dansent à ta place / Quand les femmes ont dansé / dit la légende / quand les femmes ont dansé / le monde est à sa place."

Merci à "la boucherie littéraire". Une maison d'édition à découvrir également.

par (Libraire)
9 septembre 2021

Un agréable premier roman

Sylvain a un nez exceptionnel. Ce don lui permet d’exceller dans son métier de thanatopracteur. Il embaume les morts selon les caractéristiques de leurs odeurs. Il est observé par Alice, qui écrit une thèse sur ce métier méconnu. Elle est extravertie, loufoque, d’humeur vive. Lui est introverti, taciturne, d’humeur souvent sombre. Il cache une blessure qu’Alice tente de déterrer.
C'est l’histoire d’une rencontre entre deux êtres opposés. Il y a du romantisme, des moments tendres et drôles. L’écriture est intéressante : elle est belle et bien maitrisée lorsque l'autrice nous décrit les effluves qui saisissent l’embaumeur. De beaux passages qui en contrebalancent certains, ponctués d’un langage familier qui aurait pu être évité. Néanmoins c'est un premier roman agréable, prenant, animé par une écriture qui a du potentiel !