Vertige
EAN13
9782913678286
ISBN
978-2-913678-28-6
Éditeur
Bachari
Date de publication
Collection
Beaux livres
Nombre de pages
128
Dimensions
31 x 21 x 1 cm
Poids
760 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Vertige

De

Illustrations de

Préface de

Bachari

Beaux livres

Offres

Les voyages de celui dont Verlaine a parlé comme de « l’homme aux semelles de vent» peuvent en effet donner le vertige. Mais ce vertige de l’espace, c’est lui principalement qui l’a éprouvé.Très tôt, quand dans l’un de ses premiers poèmes, parfaitement réussi, d’abord sans titre puis intitulé « Sensation », il se présentait « comme un bohémien » désireux d’ « aller loin, bien loin ». Non pas un enfant perdu, même pas le « Petit Poucet rêveur » de « Ma Bohême », mais, allant « par la Nature » et « heureux comme avec une femme ».Très tard, - si du moins on peut employer cet adverbe à propos d’un homme qui mourut à l’âge de trente-sept ans. Le Rimbaud du Harar, celui qui se veut et se dit négociant est moins égaré dans l’espace des hauts plateaux abyssins que pris dans le vertige des affaires. « Pour moi, hélas ! », écrit-il à sa mère le 21 avril 1890, « je n’ai ni le temps de me marier, ni de regarder se marier. Il m’est tout à fait impossible de quitter mes affaires, avant un délai infini ». Il est saisi par le vertige du temps au moment où son temps humain approche de sa fin, un peu plus d’un an plus tard, le 10 novembre 1891, dans une chambre de l’Hôpital de la Conception, Marseille. Pierre Brunel
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Arthur Rimbaud
Plus d'informations sur Salah Moussawy
Plus d'informations sur Pierre Brunel