À couteaux tirés
EAN13
9782940523481
ISBN
978-2-940523-48-1
Éditeur
Éditions des Syrtes
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
992
Dimensions
23 x 15 x 4 cm
Poids
1242 g
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible
À couteaux tirés, roman jusqu’ici inédit en français, occupe une place à part non seulement dans l’oeuvre de Leskov, mais également dans la littérature russe de son époque. À couteaux tirés annonce les révolutions du siècle suivant, et nous concerne par sa foudroyante actualité. C’est sans doute à cause de cette étonnante force d’anticipation qu’il a été si violemment incompris en son temps.
Dès sa parution en feuilletons dans Le Messager russe de Katkov (1870-1871), le nouveau roman anti nihiliste de Leskov connut un grand succès auprès des lecteurs, mais fut conspué par la presse « démocratique » qui faisait alors la loi dans les milieux littéraires.

Le roman de Leskov est à rapprocher des Démons de Dostoïevski, car ce sont les deux grands romans anti nihilistes qui ont dressé le bilan des terribles années 1860, années au cours desquelles, après l’échec des réformes, la Russie a basculé dans le chaos. Dans un registre plus contrasté que celui de Dostoïevski, Leskov décrit l’atmosphère d’une société
déboussolée qui est «à couteaux tirés». Rarement l’implosion d’une société au bord de la catastrophe n’a été montrée avec autant de profondeur et d’acuité. Comme Dostoïevski, mais d’une manière beaucoup plus indirecte et métaphorique, Leskov s’inspire de l’affaire Netchaev, ce révolutionnaire qui avait anticipé la terreur bolchevique en assurant l’emprise sur son groupe par le meurtre délibéré de l’un de ses membres, entraînant ainsi un
sentiment de culpabilité collective.

Nikolaï LESKOV (1831-1895), est un écrivain et journaliste russe.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Nikolaï Leskov