Oeuvres complètes / Alexis de Tocqueville, 4, Œuvres complètes, IV, 1 : Écrits sur le système pénitentiaire en France et à l'étranger
EAN13
9782070700929
ISBN
978-2-07-070092-9
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Hors série Connaissance
Séries
Oeuvres complètes / Alexis de Tocqueville (4)
Nombre de pages
592
Dimensions
22 x 14 x 3 cm
Poids
655 g
Langue
français
Code dewey
320.509
Fiches UNIMARC
S'identifier

4 - Œuvres complètes, IV, 1 : Écrits sur le système pénitentiaire en France et à l'étranger

De

Autres contributions de

Gallimard

Hors série Connaissance

Indisponible

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Oeuvres complètes / Alexis de Tocqueville
Le Système pénitentiaire aux États-Unis et son application en France (1833) tente de répondre à la question que se posent
alors tous les États occidentaux : Quelle est la meilleure prison ? Comment surveiller el punir ? Cet ouvrage, issu d'une enquête menée aux États-Unis en 1831, est l'œuvre commune de Beaumont et Tocqueville ; celui-ci en a écrit directement environ un tiers et il a supervisé l'ensemble. Par la suite, Tocqueville s'affirme comme un véritable spécialiste du carcéral, consulté par de nombreux correspondants
français et étrangers, rapporteur des deux projets de loi de 1840 et 1844 pour l'établissement du système cellulaire. Les Archives (Yale, Tocqueville) conservent la trace de cette intense activité qu'attestent ces deux volumes. Le premier présente les œuvres communes de Beaumont et Tocqueville ; le second, les textes dus à la seule plume de Tocqueville : rapports parlementaires, mais aussi un certain
nombre d'inédits (lettres, notes de voyage...) qui permettent de mieux saisir ses hésitations et son évolution en la matière, ainsi que son choix final pour une prison solitaire qui privilégie la défense de la société plutôt que l'hypothétique salut du criminel. Au-delà du pénal, cette réflexion éclaire la pensée politique de Tocqueville, sa notion du consensus dont le crime constitue une dramatique rupture, et plus largement les difficultés du libéralisme confronté au problème de la délinquance. Comment concilier les impératifs de la sécurité avec ceux de la liberté ? Ces deux volumes, présentés et annotés par Michelle Penot, voudraient faire redécouvrir un Tocqueville méconnu et fournir à tous ceux que préoccupe l'histoire de la pénalité une manière de «somme» pénitentiaire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alexis de Tocqueville
Plus d'informations sur Michelle Perrot