8 mars, Journée Internationale des droits des femmes : sélection

Manifestes - ouvrages théoriques

WE HAVE ALWAYS BEEN HERE

Samra Habib

Riverrum

13,00

Trouble dans le genre (Gender trouble) / le féminisme et la subversion de l'identité, le féminisme et la subversion de l'identité

Dans cet ouvrage majeur publié en 1990 aux États-Unis, la philosophe Judith Butler invite à penser le trouble qui perturbe le genre pour définir une politique féministe sans le fondement d une identité stable. Ce livre désormais classique pour les recherches sur le genre, aussi bien que les études gaies et lesbiennes, est au principe de la théorie et de la politique queer : non pas solidifier la communauté d une contre-culture, mais bousculer l hétérosexualité obligatoire en la dénaturalisant. Il ne s agit pas d inversion, mais de subversion. Judith Butler localise les failles qui manifestent à la marge le dérèglement plus général de ce régime de pouvoir. En même temps, elle soumet à la question les injonctions normatives qui constituent les sujets sexuels. Jamais nous ne parvenons à nous conformer tout à fait aux normes : entre genre et sexualité, il y a toujours du jeu. Le pouvoir ne se contente pas de réprimer ; il ouvre en retour, dans ce jeu performatif, la possibilité d inventer de nouvelles formations du sujet. La philosophe relit Michel Foucault, Sigmund Freud, Jacques Lacan et Claude Lévi-Strauss, mais aussi Simone de Beauvoir, Luce Irigaray, Julia Kristeva et Monique Wittig, afin de penser, avec et contre eux, sexe, genre et sexualité nos désirs et nos plaisirs. Pour jeter le trouble dans la pensée, Judith Butler donne à voir le trouble qui est déjà dans nos vies.


Masculin/féminin I, La pensée de la différence

La pensée de la différence

Odile Jacob

11,50

La différence des sexes structure la pensée humaine puisqu'elle en commande les deux concepts primordiaux : l'identique et le différent. La manière dont chaque culture construit cette différence met en branle toute sa conception du monde, sa sociologie et sa biologie, comme sa cosmologie. Changer le rapport du masculin et du féminin, c'est bouleverser nos ressorts intellectuels les plus profonds, élaborés au fil des millénaires. En démontant les mécanismes de la différence, ce livre offre des solutions pour parvenir à l'égalité.


TAKING UP SPACE. THE BLACK GIRL'S MANIFESTO FOR CHANGE

Chelsea Kwakye, Ore Ogunbiyi

Merky Books

16,90

Le grand camouflage / écrits de dissidence (1941-1945)
14,20

Ce petit volume, sous la direction de Daniel Maximin, comprend les sept articles écrits par Suzanne Césaire pour Tropiques, la revue littéraire la plus importante des Antilles : quatorze numéros publiés à Fort-de-France, entre 1941 et 1945, bravant la censure à l’époque de la Résistance, appelée là-bas la « Dissidence ». Sept textes, sur les thèmes de la poésie, du surréalisme, des Antilles et des racines africaines, qui manifestent avec force l’entrée des cultures antillaises dans la modernité politique et littéraire, la rupture brutale et ironique avec le carcan des traditions doudouistes des écrits coloniaux, et l’ouverture à tous les vents artistiques des Amériques, d’Europe et d’Afrique.En 1941, André Breton, en route vers New York, fait une escale d’un mois en Martinique, où il se lie d’amitié avec Aimé et Suzanne Césaire. La seconde partie de ce recueil se fait l’écho de ces rencontres (auxquelles participent également Lévi-Strauss, Pierre Mabille, André Masson, Wifredo Lam, Jacqueline Lamba, l’épouse peintre de Breton), fructueuses et marquantes pour chacun : on y trouvera un texte-hommage d’André Breton à Suzanne, des extraits de Martinique, charmeuse de serpents d’André Breton qui dialogue avec André Masson, un texte de René Ménil. Enfin, figurent quelques poèmes d’Aimé Césaire inspirés par Suzanne, et un texte, écrit pour ce recueil, de leur fille Ina Césaire, écrivain et ethnologue, évoquant avec émotion la figure de sa mère. L’ensemble est présenté et mis en perspective par Daniel Maximin.Suzanne Césaire (1915-1966) fut cofondatrice en 1941 de la revue littéraire Tropiques. Figure méconnue en France, elle joua un rôle marquant dans la genèse de la poétique d’Aimé Césaire, et dans la génération de Tropiques. Elle est aussi l’initiatrice d’une importante lignée d’écriture féminine aux Antilles.