8 mars, Journée Internationale des droits des femmes : sélection

Les femmes dans l'Histoire



LES FEMMES DE POUVOIR DE L'ANTIQUITE

Mietton Nicolas

Editions Prisma

19,95

On croit souvent que les femmes étaient exclues du pouvoir dans le monde antique. C'est un tort.
Les textes nous racontent bien autre chose pour peu qu'on se penche sur les histoires foisonnantes qui ont traversé les siècles.

Loin d'être cantonnées dans la sphère privée, les femmes ont en réalité souvent détenu les plus hauts pouvoirs politiques. Parfois indirectement, lorsqu'elles étaient conseillères, inspiratrices, épouses ou régentes. Parfois avec éclat : impératrices, reines et pharaonnes ont aussi régné en leur nom propre.

Cléopâtre, Hatchepsout, Agrippine, Messaline… l'historien Nicolas Mietton retrace l'aventure de l'Antiquité à travers 10 portraits de femmes exceptionnelles. De l'ancienne Égypte aux mondes perse et gréco-romain, chacune d'entre elles est une facette du pouvoir au féminin.

Le Style
Dans la lignée de Samouraïs, un style grand public favorisant la redécouverte des grandes figures féminines… et de quelques autres injustement oubliées.


L'histoire des femmes en Occident, Volume 2, Le Moyen Age

Volume 2, Le Moyen Age

Tempus Perrin

12,50

Ces femmes du Moyen Age, à qui maîtres, époux et censeurs dénient la parole avec tant de constance, ont finalement laissé plus de textes et d'échos de leur dire que de traces proprement matérielles. Le millénaire que couvre ce volume laisse, vers son début et vers sa fin, passer, un peu plus assurée, la parole même des femmes, bien qu'il faille tendre l'oreille pour la saisir, assourdie, dans le brouhaha immense du chœur des hommes.
Leur discours, leurs témoignages ou leur cri nous permettent simplement de percevoir comment ont mûri en elles les modèles que directeurs de conscience ou maîtres du savoir leur imposaient, les images que les hommes leur renvoyaient d'elles-mêmes, parfois leur refus de cette vision déformée, et toujours la manière dont ces «images» se sont inscrites dans leur vie et leur chair. L'histoire tout court a tout à gagner à prendre en compte sa part féminine.


L'histoire des femmes en Occident, Volume 4, Le XIXe siècle

Volume 4, Le XIXe siècle

Tempus Perrin

12,50

L'image d'un XIXe siècle sombre et triste, austère et contraignant pour les femmes, est une représentation spontanée. On aurait tort de croire cependant que cette époque est seulement le temps d'une longue domination, d'une absolue soumission des femmes à une codification collective précise, socialement élaborée. Car ce siècle signe la naissance du féminisme, mot emblématique qui désigne tout aussi bien des changements structurels importants (travail salarié, autonomie de l'individu civil, droit à l'instruction) que l'apparition collective des femmes sur la scène politique.
Ainsi faudrait-il dire plutôt que ce siècle est précisément le moment historique où la vie des femmes change, plus exactement le moment historique où la perspective de leur vie change ; temps de la modernité où est rendue possible une position de sujet, individu à part entière et actrice politique, future citoyenne.