Ceux qui ne sont rien

Taha Bouhafs

La Découverte

  • 1 mars 2022

    Le récit d'un gars d'Equirolles

    Taha Bouhafs est un journaliste de vingt-quatre ans déjà pleinement engagé comme militant qui est déjà connu pour ses action de communication. Dans Ceux qui ne sont rien, il explique son parcours et ses engagements, témoignage pour les jeunesse souvent éloignée de la vie citoyenne.

    Issu à la fois de l’immigration car né en Algérie et des quartiers dits sensibles, Equirolles dans l’Isère, le microcosme parisien lui a refusé longtemps la reconnaissance de sa fonction de journaliste au prétexte qu’il n’avait pas suivi la formation habituelle. Néanmoins, aujourd’hui, Taha Bouhafs a sa carte de presse et participe régulièrement au site web d’information Là bas si j’y suis et au MédiaTV.

    Taha Bouhafs a suivi l’école de la République dans les ZEP (Zone d’Éducation Prioritaire), territoire transformé souvent après les attentats terroristes de Paris en ZSP (Zone de Sécurité Prioritaire). Son action militante s’est construite autour de la dénonciation des lois travail dites lois EL Komri en 2016. Ayant découvert le « nous » du militantisme, il raconte continuer son engagement en participant activement au comité Vérité pour Adama, groupe né après la mort d’Adama Traoré lors d’une interpellation policière en 2016. Il a participé quelques temps à La France Insoumise dont depuis il s’est un peu éloigné.

    De son action journalistique, la vidéo montrant le conseiller Benalla à la Contrescarpe reste la plus connue. Mais, l’information révélant que Monsieur et Madame Macron assistaient à la représentation de La Mouche au Théâtre des Bouffes du nord pendant les manifestations contre la réforme des retraites a aussi créé beaucoup de réflexions.

    La suite ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2022/03/01/taha-bouhafs/