Une poupée en chocolat

Amandine Gay

La Découverte

  • Conseillé par (Libraire)
    22 mars 2022

    "Je le sais et vous le savez aussi : je ne serais pas ici, née d’une Marocaine sans-papiers et d’un Martiniquais inconnus, si vos ancêtres n’étaient pas venus semer le chaos et la destruction chez les miens. Je n’aurais jamais atterri dans une famille blanche française de la campagne lyonnaise. Ce pays nous doit beaucoup ; nos familles doivent beaucoup à son histoire génocidaire, esclavagiste et coloniale. Ma mère l’avait bien compris, qui rembarrait les grossières personnes venues la féliciter pour sa «bonne action». Dans l’adoption transraciale ou transnationale, la gratitude doit changer de camp."
     
    Après son film documentaire "Ouvrir la voix" (2016) qui donnait la parole à 24 femmes noires, Amandine Gay explore une autre facette de sa propre identité : celle de personne adoptée. Dans "Une poupée en chocolat", essai autobiographique, elle s’interroge sur les enjeux politiques et sociaux de l’adoption - en particulier transraciale ou transnationale - en se basant sur l’expérience des personnes adoptées elles-mêmes, de ces adultes qui se sont construit·es sur des points d’interrogation.
     
    L’autrice fait de l’adoption une question de société majeure qui nous concerne toutes et tous, à relier (entre autres) aux luttes antiracistes et féministes. Comment se construisent nos identités ? Que veut dire «faire famille» ? Que faire de cette Histoire violente qui n’a eu de cesse de creuser les inégalités entre les êtres humains ?
     
    Un travail unique, et nécessaire !


  • Conseillé par
    7 décembre 2021

    Nécessaire !

    Essai autobiographique, recherche sociologique, témoignage étayé… ce livre d’Amandine Gay est beaucoup de choses à la fois. Il est surtout essentiel pour comprendre la réalité de milliers de personnes. Ouvrage extrêmement bien documenté, presque pédagogique, en tout cas sincère, passionnant et bouleversant ! Une lecture théorique qui en devient une vraie expérience humaine.
    Nécessaire !