Journal secret (1836-1837)

Journal secret (1836-1837)

Alexandre Pouchkine

Belfond

  • Le poète et écrivain russe Alexandre S. Pouchkine (1799-1837) est considéré, par beaucoup, comme le plus grand écrivain russe et celui qui incarne l'âme slave de son pays. Homme à femmes, séducteur insatiable et incarnation du génie national, il avait toutefois mauvaise réputation, en raison d'un esprit aussi libre que libertin. Encensé de son vivant, les circonstances tragiques de sa disparition (mortellement blessé au cours d'un duel avec son beau-frère, le baron alsacien George d'Anthès) en font une véritable légende.

    Ce "Journal secret", manuscrit mythique recherché durant près d'un siècle et sorti clandestinement d'URSS en 1976, est publié pour la première fois aux États-Unis en 1986. Pouchkine se met à nu et couche son âme sur le papier. Obsédé par la chair et la mort, il collectionne les femmes et raconte les relations qu'il entretient avec elles. Des révélations à cœur ouvert sur ses conquêtes amoureuses, ses ébats sexuels, ses fantasmes, ses orgies... Des réflexions et confessions des plus érotiques et un langage on ne peut plus cru. Sa vénération pour le sexe féminin lui fait multiplier les aventure comme un saint homme qui visiterait toutes les églises pour mieux prier Dieu ! Rester fidèle à sa propre femme le terrifiait plus que de penser à l'inexorable mort... Entre vie et mort, amour et perversion, tendresse et violence contenue, fidélité et infidélité, plaisir et chagrin, Alexandre S. Pouchkine se laisse dévorer par la jalousie jusqu'à causer peu à peu sa propre perte...